Benin Stop Fake News

PRESENTATION

admin

Réduire le nombre de fake news dans la presse écrite et dans les médias en ligne à travers leur détection et leur correction, tel est l’objectif du projet Stop fake news. Pour réduire ces fake news qui discréditent la presse et déroutent les populations, nous pensons qu’il est urgent de permettre aux journalistes d’avoir les outils nécessaires pour détecter les fake news et ensuite les corriger en faisant de l’investigation qui devraient les amener vers les bonnes sources d’information. C’est pourquoi nous pensons qu’il faut d’abord former les journalistes sur ces techniques. Ainsi, 20 journalistes de presse écrite et en ligne seront sélectionnés pour suivre cette formation.  Ensuite, chacun des 20 journalistes va former 04 autres journalistes de sa rédaction sur les mêmes techniques. Au total, un minimum de 100 journalistes doit maîtriser les techniques de détection et de correction des fake news.

Ensuite, nous allons créer un site pour le checking des fake news. Le site internet du même nom que le projet est créé uniquement pour la publication des articles d’investigation écrits pour corriger les fake news qui seront détectés dans les journaux et dans les réseaux sociaux. Ces articles seront produits par les cent journalistes ayant suivi les différentes formations (formation des formateurs et formations in situ). Lorsqu’un fake new est détecté, un des journalistes procède à une investigation sur le sujet, il fait recours à votre réseau d’informations et croise les sources et si l’investigation a permis de confirmer une information. Elle est estampillée par un cercle de couleur verte avec la mention « True ». Lorsque l’investigation a permis d’infirmer une information, elle est estampillée par un cercle de couleur rouge avec la mention rouge avec la mention « False ». Lorsque l’investigation a permis de confirmer une partie de l’information, elle est estampillée par un cercle de couleur jaune avec la mention « True but… » ou « False but… ». Lorsque l’investigation sur un sujet n’est pas achevée, on met un cercle de couleur blanche avec la mention « Not yet ».

Ce projet est financé par les Etats Unis pour 9906,93 dollars et est conduit par un groupe de journalistes expérimentés, tous lauréats des divers programmes et bourses de l’ambassade des Etats Unis.